chapter  30
8 Pages

Word order

Les temples grecs, romains. En quoi la

polychromie ornant des édifices de la

chrétienté serait-elle choquante?»

interroge Anne Egger. Le Moyen Âge

avait peur du noir. De tout ce qui était

sombre. Obscur. Et pour faire entrer le

peuple des fidèles en son sein, qu’y avait-

il de plus attractif pour l’Église, dans un

monde alors incolore, que ces imposants

temples rutilants dédiés à Dieu, dont les

flèches orgueilleuses se dressaient vers le

ciel? Des cathédrales magnifiées par des

décors intérieur et extérieur multicolores

et lumineux. Dieu n’était-il pas Lumière?

«Colorer ces édifices renforçait leur