chapter  8
THE TAI DIALECTS OF NGHӊ AN, VIETNAM (TAY DAENG, TAY YO, TAY MUONG)
ByMichel Ferlus
Pages 19

Il convient tout d’abord d’apporter quelques précisions sur la terminologie utilisée. Le groupe des langues thai, tel qu’il est défini ici, correspond aux langues du thai commun de A. G. Haudricourt (1948), ou encore au southwestern tai de Li Fangkuei (1977). A côté de ce groupe thai, on distingue le groupe des langues tay, ou central tai, et le groupe des langues yaay, ou northern tai. Ces trois groupes, thai, tay et yaay forment la branche thai-yaay (la branche tai de Li Fangkuei) de la famille tai-kadai (selon la graphie anglo-saxonne). La terminologie que nous utilisons ici ne fait que suivre les usages de A. G. Haudricourt et se différencie donc sensiblement de celle de Li Fangkuei reprise par la plupart des auteurs, en particulier Edmondson & Solnit (1997). Il nous a paru plus normal en effet de se conformer aux auto-désignations des locuteurs de ces langues, yaay (et ses variantes) est l’autonyme des populations du groupe northern tai, tandis que tai/thai (ou tay/thay) est l’autonyme des populations des groupes central tai et southwestern tai.