chapter  18
12 Pages

La règle de l’ancianitas dans l’ordre de l’Hôpital, le prieuré de Catalogne et la Castellania de Amposta aux XIVe et XVe siècles

A partir de 1420 les maîtres de l’Hôpital, en particulier le Catalan Antoni de Fluvià (1421-37), entreprirent une remise en ordre des règles du couvent de Rhodes et des prieurés occidentaux par une intense législation statutaire. Après l’époque troublée du schisme pontifi cal et face à la menace accrue des Ottomans et des Mamelouks dans le Levant, l’heure était venue pour Rhodes de renforcer sa défense afi n de conserver sa position de bastion de la Chrétienté face à l’Islam. Des contingents stables et importants de frères étaient indispensables et dès 1418 les ‘passages’ d’Hospitaliers devinrent plus nombreux, en particulier depuis le prieuré de Catalogne et la Castellania de Amposta. Les dispositions que fi rent adopter Fluvià puis son successeur Lastic (1437-54) visèrent en particulier à mieux organiser la vie collective des frères, appelés à demeurer au couvent pendant de longues périodes, et à mieux les motiver dans l’exercice de leurs devoirs. Parallèlement le rôle des langues dans les auberges et au conseil du maître s’accompagnait d’initiatives des frères eux-mêmes pour défendre leurs intérêts avec l’encouragement et, dans la mesure du possible, sous le contrôle du maître.1